Les accidents sur les chantiers de construction, une cause d’inquiétude importante

Homme sur un chantier de construction

La réussite des grands projets de construction peut être considérablement compromise par les accidents sur le chantier. Cet article décrit les six principaux facteurs de risque et les mesures qui peuvent être prises pour atténuer les pertes potentielles.

Six conseils simples pour la sécurité sur les chantiers de construction : conseils pour les couvreurs et les directeurs de chantier qui entreprennent un nouveau mandat

Cliquez ici pour lire l’article complet (en anglais seulement).

Lorsqu’on travaille depuis des mois sur le même chantier, on finit par s’habituer à son environnement. Bien que cela puisse être anodin dans certains milieux de travail, un excès d’assurance peut rapidement devenir un problème sur un chantier de construction, d’autant plus que tous les projets sont différents.

Louis Vatrt, vice-président de la construction et de l’ingénierie pour la RSA du Canada, explique pourquoi il est important de prendre au sérieux la sécurité sur les chantiers de construction et propose six conseils aux couvreurs et aux directeurs de chantier sur le point d’entreprendre un nouveau mandat :

1. ÉTABLISSEZ UN PLAN CLAIR :

Il vous faut connaître les détails précis du déroulement des activités avant même de sortir un seul outil. La meilleure façon de faire consiste à concevoir un plan de sécurité détaillé pour le chantier. Ce plan servira de fondement à vos opérations. Il doit être évolutif et mis à jour à mesure que les travaux progressent.

Cette tâche peut sembler ardue, mais elle en vaut largement la peine puisque, si votre plan initial est bien fait, il peut être mis à jour et utilisé pour les mandats suivants. Pour que votre plan de sécurité soit efficace, il doit tenir compte de toutes les menaces potentielles pour la collectivité, le public et le projet, en plus de prévoir un calendrier exhaustif des inspections régulières du chantier. Prenez aussi le temps de songer à la manière de bien faire les choses et de mener les opérations en toute sécurité. Ce faisant, vous obtiendrez sans doute l’approbation de votre assureur, ce qui pourrait mener à de meilleures modalités pour votre police d’assurance.

2. NOMMEZ UN CHEF DE CHANTIER :

​Tous les projets de construction nécessitent une bonne équipe, mais il est possible de simplifier les opérations en nommant un directeur de la sécurité du chantier qui supervisera les inspections de chantier prévues et mettra en œuvre les protocoles nécessaires. La personne chargée de ce rôle doit examiner tous les éléments du projet pour s’assurer que les opérations sont menées conformément aux codes et aux normes applicables. Cette personne doit également tenir un registre détaillé qui pourra ensuite être examiné par les inspecteurs de chantier homologués.

3. RANGEZ TOUTES LES MATIÈRES DANGEREUSES :

​Il est essentiel d’utiliser le bon équipement pour chaque tâche : les garde-pieds, casques de sécurité et harnais sont des éléments qui sauvent des vies et dont tous les couvreurs ont besoin. Même s’il peut être préférable de ne pas ranger les outils de tous les jours afin qu’ils soient facilement accessibles lorsque vous retournez au chantier, cette pratique peut présenter des risques. Plus le chantier est en désordre, plus les risques d’accidents sont grands, particulièrement dans les cas où le chantier n’est pas surveillé à l’extérieur des heures de travail.

4. PRÉPAREZ-VOUS POUR LE MAUVAIS TEMPS :

​Les Canadiens ne s’ennuient jamais avec la météo. Des vagues de froid aux canicules, des tempêtes de neige aux inondations, la seule chose sur laquelle on peut compter, c’est que dame Nature ne se soucie aucunement de vous ni de vos plans. Puisque les conditions météo peuvent s’améliorer ou se détériorer en un clin d’œil, vous devez préparer votre chantier à toute éventualité à cet égard.

5. RECONNAÎTRE TOUS LES ÉLÉMENTS INFLAMMABLES :

​Le feu est le pire ravageur d’un projet de construction. Faites ce qu’il faut pour éviter à tous prix un incendie. Le feu constitue l’une de principales causes d’accidents sur un chantier de construction domiciliaire. Par conséquent, il doit toujours y avoir sur les lieux au moins une personne chargée de la surveillance incendie qui garde un œil ouvert sur les incidents imprévus. Les incendies subits sont souvent déclenchés par l’utilisation d’appareils de chauffage dans un endroit peu aéré, ce qui augmente également le risque d’empoisonnement au monoxyde de carbone. Pour atténuer ces risques, aérez les espaces clos, faites l’essai des extincteurs pour vous assurer qu’ils sont en ordre et conservez-les à portée de main dans plusieurs endroits différents sur le chantier.

6. MÉFIEZ-VOUS DES ÉTRANGERS :

​Les chantiers de construction semblent attirer les piétons et les animaux de façon irrésistible. La curiosité prend souvent le dessus quand un changement survient dans le voisinage, et les gens/animaux domestiques ne peuvent résister à la tentation d’examiner les lieux. De plus, si la famille qui habite la résidence dont vous réparez la couverture n’a pas quitté les lieux, vous pouvez vous attendre à les voir régulièrement pour s’informer de l’état d’avancement des travaux. De telles visites sur un chantier sans surveillance peuvent provoquer des catastrophes imprévues. Assurez-vous que tous demeurent en sécurité en utilisant des clôtures adéquates, des panneaux de sécurité, des lumières et des glissières de sécurité autour des endroits qui sont particulièrement dangereux.

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre offre de produits pour la construction