Rendre les choses plus « EZ »

EZ-Docs

Adopter la technologie n’est pas seulement nécessaire pour rester compétitif, mais aussi pour faire économiser du temps et de l’argent aux courtiers. La RSA s’engage à utiliser la technologie comme moyen pour aider les courtiers à améliorer leur flux de travail et leur prestation de services aux clients. Dans ce contexte, Shantie Ramkishun, directrice de l’amélioration des activités, a discuté avec les gens du site Web RSABroker.ca et le magazine Insurance Business du moyen dont la technologie, comme le système EZ-Docs de la RSA, peut avantager les courtiers.

Q. : Qu’est-ce qu’EZ-Docs? Comment cela fonctionne-t-il et comment peut-il avantager les courtiers commerciaux?

R. : Notre politique commerciale en général est très complexe et il y a beaucoup de documents écrits à l’appui. Je dirais que nous devons écrire environ 150 pages pour chaque client d’un courtier. Notre processus d’aujourd’hui demande d’imprimer les documents et de les envoyer à nos courtiers; les coûts d’envoi associés à une telle pratique sont substantiels. Souvent, quand ces documents sont envoyés par la poste, ils sont simplement entreposés quelque part dès leur réception.

Grâce à EZ-Docs, les courtiers peuvent accéder aux documents en ligne dès le lendemain de leur création. Ainsi, si le client d’un courtier désire les documents dès le lendemain plutôt que d’avoir à attendre trois jours pour les recevoir par la poste, son courtier peut maintenant les lui envoyer par courriel instantanément.

EZ-Docs donne la capacité aux courtiers de diminuer leur consommation de papier, ce qui élimine aussi une partie des frais généraux concernant l’assemblage et l’envoi de documents.

Q. : À quel point est-ce important que les courtiers d’assurance adoptent pleinement la technologie en 2016?

R. : Je dirais qu’il est essentiel que les courtiers adoptent la technologie. Les demandes des clients changent et, de même, les courtiers doivent changer pour satisfaire ces besoins.

Nous avons travaillé sur plusieurs innovations dans le monde du numérique, et nous avons alors pu échanger avec nos courtiers partenaires. Beaucoup d’entre eux commencent à passer à des méthodes de vente et de conseil en ligne plutôt que de garder les méthodes traditionnelles.

Q. : Quels sont les risques pour le courtier qui semble réticent à adopter la technologie?

R. : Cela limite son accès aux nouveaux marchés et aux nouvelles occasions. Si vous n’êtes pas présent dans le monde du numérique, vous commencez à perdre des clients potentiels. Un marché entier de Millénaires arrive; ils doivent acheter des assurances habitation, automobile et pour les entreprises. Tout repose donc sur la manière dont les courtiers se positionnent pour répondre à cette demande. La demande est bien là, et les courtiers doivent considérer la technologie comme moyen pour les amener au niveau suivant.

Cliquez ici pour lire l’article de Shantie à propos d’EZ-Docs, publié sur Insurance Bussiness.ca. (En anglais seulement)